lycee el-wahda & tutorat

أهلا وسهلا بك و بإنضمامك لباقة زهورنا الفواحة
آملين ان تسعد بيننا ونسعد بك اخاً جديداً
كل التراحيب و التحايا لا تعبر عن مدى سرورنا بإنضمامك لنا
ها هي ايادينا نمدها لك ترحيبا وحفاوه آملين أن تقضي بصحبتنا
أسعد و أطيب الأوقات <span><marquee behavior="scroll" direction="up" scrollamount="1" height="60">التسجيل بالإسم الكامل ضروري للتمكن من استطلاع محتوى منتدى tutorat كل تسجيل لا يحتوي على الإسم الكامل سوف تحذف عضويته مباشرة من طرف المشرفين على المنتدى وشكرا.</marquee></span>
تقبل منا أعذب وارق تحايانا

    La santé en fumée

    شاطر

    omkalthoum

    La santé en fumée

    مُساهمة  omkalthoum في الأربعاء ديسمبر 30, 2009 5:47 pm

    [[size=24]left]Ainsi, on constate une augmentation préoccupante du nombre de cancers du poumon chez des fumeurs de moins de 40 ans. Au Maroc, la mortalité par cancer du poumon continue à augmenter de façon préoccupante, surtout au dessous de 40 ans.

    Vous l’avez dans l’os!». C’est le tout sérieux ministère de la Santé publique français qui finance le spot radio publicitaire. Sur le tabagisme, l’humoriste vous renvoie sur le site «jesuismanipule.com». On y apprend des vertes et des pas mûres sur les méfaits du tabac.
    Question de proximité, les méfaits du tabagisme sont universels et, au Maroc, contrairement aux idées reçues, le Ramadan dope la consommation de cigarettes.
    Or, aujourd’hui, il est établi de façon scientifique que la cigarette tue.
    D’après les statistiques de l’OMS, un fumeur sur deux mourra prématurément d’une maladie liée à la cigarette.

    Troubles

    En matière de tabagisme, c’est évidemment le cancer du poumon qui tient le haut du pavé. Comme la taille des particules de la fumée leur permet de pénétrer dans les zones les plus profondes du poumon, ceci favorise le développement de bronchites chroniques et d'emphysèmes. Le tabac étant un poison cumulatif, le risque de développer un cancer augmente avec la quantité de tabac et l'inhalation. Des troubles de la voix peuvent être les prémices du cancer des cordes vocales.
    Fumer provoque également une sécheresse des muqueuses nasales et bucco-pharyngées. Des affections, telles que les otites, les pharyngites, ou les laryngites sont très fréquemment retrouvées, en particulier chez les enfants dont les parents fument.
    Mais le cancer du poumon n’est pas le seul à tuer les fumeurs. D’autres cancers sont le résultat de cette dépendance, comme ceux du larynx, du pharynx, de la bouche et de la vessie.
    La fréquence des cancers du poumon est proportionnelle au nombre de cigarettes fumées chaque jour. Cette fréquence est déjà augmentée dès 5 cigarettes. L'apparition du cancer survient en général après 15 à 20 ans d'exposition à la fumée du tabac. L'usage du tabac entraîne en moyenne une diminution de la vie de 2 à 3 ans pour 10 cigarettes par jour, 5 à 7 ans pour 20 cigarettes par jour 8 à 10 ans pour 40 cigarettes par jour.
    Ainsi, on constate une augmentation préoccupante du nombre de cancers du poumon chez des fumeurs de moins de 40 ans. Au Maroc, la mortalité par cancer du poumon continue à augmenter de façon préoccupante, surtout au dessous de 40 ans.
    Pour ce qui est de la pneumopathie chronique obstructive, elle est due, dans 90% des cas, au tabagisme. Les maladies cardiovasculaires sont également provoquées en grande partie par le tabac qui accélère la viscosité du sang, ce qui provoque la formation de caillots dans les artères, l’obturation qui débouche souvent sur l’infarctus. Quant à l’hypertension, elle est souvent favorisée par la nicotine, par l’accélération du pouls, provoquant une augmentation de la pression sanguine. Sans compter les risques d’ulcères à l’estomac, de maladies intestinales chroniques, de polyarthrite rhumatoïde, de troubles du sommeil, de vieillissement prématuré de la peau.

    Cancer

    Alors que les hommes ont un risque augmenté de 60% de troubles de l’érection chez l’homme, les femmes souffrent de l’avancement de l’âge de la ménopause.
    Plus grave encore, la prévalence ne touche pas que les fumeurs: même ceux qui se contentent de fréquenter assidûment un fumeur risquent d’attraper un cancer du poumon ou une maladie.
    D’une manière générale, la moitié des fumeurs qui inhalent plus de 15 cigarettes par jour meurent d'une maladie liée au tabac...
    Au Maroc, l’épidémiologie du tabagisme est alarmante comme l'attestent les chiffres du ministère de la Santé publique rendus publics en septembre 2000. On constate ainsi que le tabagisme fait des ravages chez 28 à 52% du personnel de la santé, sur 20 à 35% des écoliers et étudiants, sur près de 33 à 45% des enseignants du secondaire, et chez 12,6% des sportifs, 30 à 70% des fonctionnaires et ouvriers et 61,2% des militaires.
    L’enquête nationale de mars 2001 a confirmé la gravité de ce fléau national: il apparaît ainsi que la consommation du Tabac en milieu rural est de 29,6%, en milieu urbain de 33,6%, chez les hommes de 31,5%, chez les femmes de 0,6% et dans l’ensemble 31%.
    Il apparaît d’après ces chiffres que le tabagisme féminin a été revu à la hausse pour tous les âges, et des enquêtes partielles ont relevé que le tabagisme féminin estudiantin parmi la moyenne d’âge de 20 ans va de 6 à 17%. La prévalence du tabagisme par rapport aux autres facteurs de risque n'est pas négligeable, ainsi par ordre de décroissance on retrouve: l’hypertension artérielle 33,6%, tabac 31,6%, cholestérol 29%, obésité 13,3%, Diabète 6,6%. Le tabagisme reste un facteur de risque important qui constitue un problème de santé publique au Maroc.



    --------------------------------------------------------------------------------

    Trafic: la fumée de la contrebande

    Au Maroc, la quantité de cigarettes consommées dans le pays augmente de façon vertigineuse. Les cigarettes de contrebande, souvent périmées et fabriquées à partir de stocks de tabac ancien, tiennent le haut du pavé.
    Sur les 200 milliards de cigarettes que l'Organisation mondiale des douanes a recensés de par le monde, le Maroc se taille une place honorable. Selon une étude réalisée par la Régie des tabacs, plus de 57 millions de paquets de cigarettes de contrebande –l’équivalent de plus d'un milliard de cigarettes– auraient été commercialisés au Maroc en 2001. Ce qui correspond à près de 8% des 10 millions de fumeurs marocains adultes qui s'approvisionnent sur le marché parallèle pour des raisons économiques évidentes. Particulièrement dans les milieux défavorisés qui constituent la clientèle privilégiée des cigarettes de contrebande...
    D’une manière génale, le marché marocain est le 5ème marché africain pour les cigarettes avec une consommation de 14,4 milliards d'unités. Ces statistiques, qui donnent froid dans le dos, avaient poussé l'Organisation mondiale de la santé à s’intéresser plus particulièrement au cas marocain et de tirer la sonnette d'alarme pour mettre en garde contre les méfaits du tabagisme et l'augmentation des dépenses liées à l'achat des cigarettes.
    Derrière cette situation, ce sont les multinationales du tabac elles-mêmes qui tirent les ficelles de ce trafic particulièrement juteux puisqu’il permet de se débarrasser des stocks périmés et d’écouler une grosse partie d’une production qui ne trouve plus de débouchés aux Etats-Unis dont les citoyens mènent une guerre sans merci contre la consommation du tabac. La Commission européenne avait d’ailleurs déposé en novembre 2000 une plainte contre deux gros fabricants de tabac.
    Le traité international sur la lutte anti-tabac finalisé en mai 2003, va dans le même sens puisqu’il oblige tous les pays signataires « à adopter et à appliquer des mesures efficaces pour éliminer le commerce et la fabrication illicites des produits du tabac, ainsi que leurs contrefaçons».[/left]



    [/siz












      الوقت/التاريخ الآن هو الثلاثاء نوفمبر 13, 2018 8:49 am